-->

Qui connait encore la date de signatures du Traité de Versailles ? Qui peut en résumer les conséquences ? Qui étaient les signataires ???
Voilà pourquoi, le Président des Anciens Combattants de Camon, M. Pascal QUENSON, a invité le Chœur du Jumelage a agrémenté l’exposition présentée par M. Frédéric BUREAU directeur de l’ONAC...

LE GPP

Apèrs les discours

Tout d’abord, dans la salle ARAGON de Camon, et en présence de nombreux élus dont le Maire, M. Jean Claude RENAUX et le conseiller départemental, M. Jean Louis PIOT, quelques intervenants ont présenté le pourquoi et les conséquences de ce Traité qui a fondamentalement changé la physionomie de l’Europe et par là les relations mondiales. La chorale a entonné successivement le chant des partisans ainsi que les hymnes bulgare, hongrois, polonais et européens avant de se rendre au monument aux morts afin d’y chanter la Marseillaise...

Devant le Monument aux Morts

C’est dans un cadre identique que le Chœur du Jumelage se produira, après avoir été sélectionné par les dirigeants du Louvres Lens, le 17 novembre au musée. Nous avons, en effet répondu à un appel à projets auprès des associations d’origine polonaise qui est en « résonnance » avec les expositions « Pologne et Kasimir ZGORECKI » ... La chorale y interprétera un récital de près d’une heure en visitant des airs du folklore polonais.

-->

Séjour Karcag du 20 au 23 Juin 2019...

En gare de Karcag
Invités par M. Dobos Laszlo, maire de Karcag, Mmes Colette FINET et Sylvie VASSEUR accompagnées de M. Philippe DAUTREMER et Raymond FILIPIAK se sont rendus à Karcag fin juin, pour faire un point sur les 15 années de Jumelage.
Comme à l’accoutumée, l’accueil a été très convivial d’autant que la Fondation franco-hongroise doublée de l’association franco-hongroise se sont jointes à nous pour agrémenter notre séjour.
2019 06 20
M. le Maire nous attendait le 20 juin au restaurant de notre hôtel, malheureusement privé de climatisation et d’ascenseur par suite d’un important orage qui s’est abattu sur notre lieu de séjour... Néanmoins, les échanges furent variés et cordiaux. Les nuits de Karcag ont été très chaudes à la suite de cet incident qui avait détruit la centrale de climatisation. Le 21, accueillis en mairie par M. DOBOS ET ROSZAS, les conversations portèrent sur les événements à venir :
Les 10 ans de Jumelage avec Ivaylovgrad à Ivaylovgrad en septembre,
La Fête du Rail d’Octobre,
Le marché de Noël de Décembre,
Et surtout le rendez vous d’Amiens, Capitale Européenne de la Jeunesse en mai 2020...
2019 06 21 Accueil Salle d'honneur de la Mairie de Karcag par la Chorale de la Mairie
Après avoir entendu la chorale des employées municipaux dans la salle d’honneur (climatisée), nous avons répondu Mme le Maire et moi-même à une interview de la télévision de Karcag.
Nous avons alors été pris « en charge » par Mme Eszter ELEK et Melle Agnès JUHASZ respectivement présidente de la Fondation et animatrice à la Maison de la Culture pour la suite du programme. Les bains municipaux nous ont permis d’échapper à la chaleur ambiante...
2019 06 21 en soirée
Lors de la rencontre avec l’association franco-hongrois, gérée par Mme Agnès TURKE, nous avons confronté aux vues de photographies les nombreuses rencontres de ces 15 ans. M. Sándor FAZEKAS , Ministre du Développement Agricole, nous a fait le plaisir de sa présence...
Accueil par l'alliance franco hongroise

Evidemment, les sujets évoqués plus haut ont été au centre de nos échanges. Nous savons ainsi qu’un cuisinier hongrois nous proposera lors du marché de Noël un plat régional. Plusieurs membres de la Fondation proposeront une palette d’objets et de cadeaux de Noël...

-->

Pour ce 3ème Kinopolska à Amiens, que nous avions souhaité plus soft, la fréquentation a été correcte. En effet, plus de 400 enfants de 8 à 12 ans ont assisté aux 4 séances proposées et un total de 95 adultes ont découvert les deux films récents proposés. Nous avons regretté l’absence de Mme Ewa Bukowska, réalisatrice de 53 Wars, retenue par le tournage de son prochain film...

Le Vice-Consul de la République de Pologne M. Jaromir Cysek, Mme Colette FINET, Maire de Longueau, M. Philippe Dautremer adjoint aux relations internationales, et M. Jean Louis PIOT Conseiller Départemental sont venus pour l’inauguration du festival ce 16 mai au cinéma Gaumont.

Les jeunes de 8 à 12 ans ont découvert 4 petites animations avec Reksio.         Reksio est un personnage de la série d'animation polonaise du même nom. En France, elle a été diffusée dans Récré A2 sous le titre Rexie. Reksio a été créé par le polonais Lechosław Marszalek. Les 65 épisodes ont été réalisés de 1967 à 1988.

2019 05 16 Avec M. le Consul de Pologne

Côtés adultes, nous avions misé avec l’Institut polonais sur plusieurs films qui devaient nous permettre la venue de la réalisatrice. En effet, le clin d’œil évident aux femmes se comprend par les célébrations du recouvrement de l’indépendance de la Pologne survenue en 1918. Cet anniversaire est aussi du droit de vote des femmes polonaises accordé en vertu d’un décret spécial du chef de l’état provisoire Josef Pilsudski. (Déportations au fond de la Sibérie pour apprentissage de la langue mais aussi études supérieures pour les femmes) ...

Les deux films, 53 Wars et Fugue sont les reflets cinématographiques de la vie de femmes qui pourrait se dérouler autre part qu’en Pologne...

Je termine ce petit compte rendu en remerciant nos mécènes, le Sénat polonais, la Mairie de Longueau mais aussi nos fidèles sponsors que sont Le Campanile d’Amiens Glisy et la Maison des Vins DELICOURT. Merci aussi et c’est logique aux bénévoles qui m’ont aidé pour préparer ce festival.

Il faut maintenant réfléchir à une 4ème édition pour 2020, qui pour Amiens, sera la Capitale Européenne de la Jeunesse...

-->

La municipalité avait convié une délégation de Karcag, notre jumelle hongroise, pour participer aux fêtes commémoratives des 8 e9 mai. Quatre personnes sont donc arrivées le 7 mai à Roissy: un élu, une directrice d'école ainsi qu'une artisane accompagné d'un cuisinier. Objectif, proposer aux populations de Longueau et d'Amiens la spécialité de la Puszta hongroise: le mouton en ragoût!!!

Après avoir participé aux défilé et commémorations, la délégation a rejoint la salle Daniel FERY où Agnès exposait ses œuvres tissées et Janus surveillait sa préparation culinaire qui fut servie accompagnée de gâteaux concoctées par les cuisinières de l'Odyssée d'Amiens...

Avant le discours de Madame le Maire, la chorale du CJEVL a chanté outre les hymnes hongrois et européens quelques chants hongrois en hongrois...

Avant le pot de l'amitié et la dégustation du plat hongrois, l'exposition Antall et Slawik a eu un vif succès...

Le lendemain, c'est sous un temps maussade que la délégation hongroise s'est rendue à Amiens pour y fêter l'Europe. Ils ont pu visiter la Mairie et la cathédrale. Après les achats souvenirs un large tour de ville a été réalisé: ils ont pu découvrir Amiens et environs.

Nous les attendons maintenant pour la Fête du Rail d'Octobre prochain, mais aussi pour le marché de Noël mais surtout pour une grande participation aux événements d'Amiens 2020, Capitale de la Jeunesse.

 

-->

8 Mai Place Louis PROT vers 12h30 :

  • Juhász János vous fera déguster sa façon de préparer le mouton. A Karcag, c’est une institution qui se fête chaque année fin Juin... Dans la Puszta hongroise, plus de 100 cuisiniers attendent la consécration de la population... Ci-joint en photo, un de nos amis cuisiniers plusieurs fois lauréats de ce concours de BIRKA !!!

Pour 10 €, vous aurez une part de ragout, un dessert exotique et une boisson : mais uniquement sur commande auprès de Madame Gaële MOISSET : 06 79 96 85 07

Un artisan de Karcag, notre ville jumelle depuis 2004, vous proposera sa production.

Une exposition sera visible dans la salle FERY, elle est consacrée à deux Justes parmi les nations, un polonais et un hongrois... Grâce à leur amitié, ils ont pu sauver des milliers de juifs. Jozsef ANTALL et Henryk SLAWIK ont aider de nombreux condamnés à mort par les nazis...

16 et 17 Mai : Kinopolska au Cinéma GAUMONT...

Séance à 20h le jeudi 16 mai : « 53 Wars » 1h22 Anna et Witek sont très amoureux. Witek, correspondant de guerre, passe la plus grande partie de l’année au cœur des conflits qui font rage. Anna l’attend à la maison. Elle essaie de maintenir un semblant de vie normale, mais les nerfs toujours à vif, elle est terrifiée à l’idée d’apprendre qu’il est arrivé quelque chose de grave à son mari.

Séance à 20h le vendredi 17 mai : « fugue » 1h40

Alicja a perdu la mémoire et ignore comment elle en est arrivée là. En deux années, elle parvient à se reconstruire et ne souhaite plus se remémorer le passé. Quand sa famille la retrouve enfin, elle est contrainte d’endosser les rôles de mère, de femme et de fille auprès de parfaits inconnus. Comment réapprendre à aimer ceux que l’on a oubliés.

Pour ces projections, un tarif spécial de 7€ est mis en place. De plus les cartes d’abonnement cinépass, ciné accès, chèques cinéma, carte 5 places Gaumont Amiens seront acceptés

 

 

-->

Profitant de leurs arrivées à Beauvais, le mercredi 5 décembre vers 21h00, nous avons pu faire découvrir  Longueau et Amiens durant ce sjournées précédant le Marché de Noël des 8 et 9 décembre...

Le 6 c'est la découverte des environs d'Amiens avec la ville bien sûr mais aussi les Hortillons...

L'après midi le bus pour se rendre au Marché de Noël d'Amiens et la cathédrale et enfin le soir CHROMA...

Le 7 au matin c'est la rencontre avec Jean Louis pour la présentation de Jardinot, et la préparation du stand avant de se rendre à l'église pour le Rassemblement de Chorales...

Samedi et dimanche, avant leurs départs en soirée, tenue du stand avec de nombreux produits authentiquement artisanaux...

En septembre 2019, à Ivaylovgrad, nous célébrerons les 10 années de Jumelage avec la Ville...

 

-->


Lundi 11 novembre 1918. Partagée depuis 1795 entre les empires russe, austro-hongrois et allemand, la Pologne retrouve son indépendance. 100 ans plus tard, ce jour symbolise pour tous les Polonais le retour de leur État dans le concert des nations. Le 11-Novembre, jour de Fête nationale institué en 1937, célébré 2 fois avant la Seconde Guerre mondiale et supprimé sous le communisme, est de nouveau célébré depuis 1989.Sur la place Pilsudski à Varsovie, le président et les représentants du gouvernement participent aux commémorations devant la tombe du soldat inconnu. Dans toutes les villes et dans tous les villages de Pologne, l’événement prend la forme de concerts, de défilés et de manifestations sportives. « La plupart des Polonais ne savent pas ce qui s’est vraiment passé le 11 novembre 1918 en Pologne », souligne Pawel Grzesik, chef du département d’histoire au Musée national de Kielce, la première ville de Pologne sous occupation russe qui fut libérée par les ¬Légions de Jozef Pilsudski en août 1914. « Pour eux, cette date représente avant tout la création de l’État après 123 ans de partition. »
Le chemin vers une Pologne indépendante

La Deuxième République

11 novembre 1918. Commandant en chef des forces ¬polonaises et chef de l’État provisoire, Jozef Pilsudski proclame l’indépendance.

26 janvier 1919. Élection de la Diète constituante.

20 février 1919. Adoption par la Diète d’une Constitution provisoire.

28 juin 1919. Le traité de Versailles reconnaît la Pologne et lui impose une protection de ses minorités.

15 août 1920. Victoire des forces ¬polonaises contre l’Armée rouge près de Varsovie.

17 mars 1921. La Diète ratifie la Constitution de mars.

18 mars 1921. Le traité de Riga met fin à la guerre contre la Russie.

12 octobre 1921. La Société des Nation accorde 29 % de la Haute Silésie à la Pologne.

Ce 10 novembre 2018, de nombreux invités se pressaient à l’hôtel de Monaco, siège de l’Ambassade de la République de Pologne, qui fêtait très dignement les 100 années de sa nouvelle existence.
Son Excellence Monsieur Tomasz MŁNARSKI accueillait avec la chef de la délégation consulaire de Paris et l’attaché militaire en haut de l’escalier monumentale de ce très bel hôtel particulier qui a une histoire extraordinaire…
Le discours de l’Ambassadeur a bien entendu rappelé les faits historiques mais, non sans émotions, insisté sur les relations très profondes qui lient nos deux pays. Un clin d’œil avec la venue d’un musicien de la Garde Républicaine qui a sonné les quelques notes de la fin de la première guerre mondiale sur le clairon d’origine…
Un concert a finalisé ce rendez-vous…
Longue vie à la Pologne…

-->

Buffet préparé par Jean Marie et Philippe

Discussion entre Mme Guillard Directrice du Gaumont Mme Anna BILOS Directrice de l'Institut Polonais de Paris et le Vice Consul Jaromir CYSEK du Consulat Polonais de Paris

Sylvie et Gaële
M. Dautremer Adjoint au Maire chargé des Relations Internationales avec Raymond
Mme Julieta BORIN de l'université de Sofia avec Raymond
Mme Nathalie Marchand Conseillère municipal de Longueau avec M. JANSENNE Président du GPP
Présentation des projets 2019_2020 avec les invités parisiens
Ex; Le matin, l'école maternelle de Pont de METZ a découvert les films musicaux sur lesquels les enfants ravis vont travaillés