-->

Le CJEVL a participé à ce 16 mai à la Fête organisée par la ville d'Amiens.

Nous avons fait déguster des produits artisanaux et bio de nos amis bulgares hongrois et polonais: gâteaux, confitures, sirops, miel et pâte de sésame...
Bien entendu, nous avons évoqué les activités du CJEVL...
La chorale s'est aussi produite.

16 mai 2018
Les premiers amateurs
16 mai 2018 12h00
Il est midi la chorale entonne les hymnes nationaux
-->

Les REGAL@D ont été une réussite grâce à la participation de 23 artisans venus de Bulgarie Hongrie et Pologne. Mais aussi, à l'aide des bénévoles du Comité de Jumelage.
8 jours d'animation de la galerie marchande, 117 lots distribués aux gagnants du tirage au sort quotidien.
Merci à nos sponsors:
Immochan, Campanile, Les Courriers Automobiles Picards, la Confrérie du Hareng Côtier avec le soutien de Chez Mireille... Merci aussi à Air France agence de Lille, à la Banque Populaire du Nord, l'Escargotière du Vimeu, M. Jean Michel DESCLOUX sans oublier FR3 Hauts de France Antenne Picardie ainsi que France Bleue Picardie et le Courrier Picard pour leurs soutiens...

Le Ruban Inaugural
Inauguration des REHGAL@D avec les élus le vice consul de Pologne et le directeur d'Auchan Amiens Sud
-->

A Dourges, dans la Salle BRUNO de la cité du même nom, bientôt citée au patrimoine historique, les représentants des associations polonaises des Hauts de France, ont tracé leur feuille de route pour les deux années à venir.
En présence des dirigeants parisiens de l'Association KRESY, qui présentaient une superbe exposition commémorant le centenaire de l'indépendance de la Pologne. Exposition qui sera suivie cle dimanche 8 avril d'une rencontre éducative et conviviale sur ce thème..
Le nouveau CA est formé à ce jour de 7 membres élus à l'unanimité des voix:

M. Edmond OSZCAK Président,
M. Léon SLOJEWSKI Vice Président chargé du Nord Pas de Calais,
M. Raymond FILIPIAK Vice Président Chargé de la Picardie,
Mme Alicja Tassard Mieczakowska Secrétaire Générale,
Mme Bernadette Kolorz Trésorière
Mme Fabienne BOGE chargée des Affaires Culturelles
Mme Sylviane KOWALCZYK Chargée des Affaires Internationales...

PLus d'infos dans quelques jours...

Contact: polonia.hautsdefrance@gmail.com

-->

SAMEDI 6 OCTOBRE 2018…
Départ le matin 8h45 de Rivery et 9h00 de Longueau.
10h40 et 10h50 Visite en 2 groupes de l’Exposition avec un guide.
Napoléon est sans doute l’un des personnages les plus importants de l’histoire de France et d’Europe. Stratège, excessif, pugnace, séducteur, courageux, obstiné, chef de clan, implacable, curieux, le grand homme ne laisse personne indifférent. Sa silhouette, son costume et ses attitudes sont ancrées dans notre imaginaire collectif, grâce aux nombreuses œuvres, commandées de son vivant et qui ont participé à l’édification de sa légende. De la Révolution aux campagnes d’Égypte ou d’Italie, du Sacre au Camp de Boulogne, de la vie paisible à Trianon jusqu’à la débâcle de Russie, de la conquête à l’exil, de l’histoire à la légende, cette troisième exposition du partenariat « Versailles à Arras » vous proposera une plongée dans l’Histoire. L’exposition restituera l’ambiance d’une époque à la fois brillante et complexe, à travers 161 œuvres issues des collections du château de Versailles, mais rarement présentées au public.
12h30 : Repas au Campanile d’Arras :
o Kir et toasts chauds,
o Tarte au Maroilles maison et sa salade,
o Carbonnade maison et frites,
o Buffets de fromages et desserts,
o Boisson : 1/4 de vin ou bière 25 cl ou soft et café…
14h30, 14h40 et 14h50 : Visite de la Carrière WELLINGTON :
Est créé sur ce site, un mémorial de la bataille d’Arras de 1917, avec comme objectifs la mise en avant de la stratégie des soldats, de l’engagement des alliés et de la place de la Ville dans l’histoire de la Première Guerre mondiale. Cet équipement constitue un point d’appui au travail de mémoire sur la Première Guerre mondiale, est destiné à parler de la vie des soldats, plus que de la guerre en elle-même. C’est un lieu authentique où le visiteur se trouvera en situation..
Après une descente à 20 mètres de profondeur par un ascenseur vitré, la visite audioguidée et encadrée par un guide-accompagnateur plonge le visiteur dans l’intimité des lieux. Lieu stratégique et lieu de vie, la carrière Wellington préserve le souvenir de ces milliers de soldats cantonnés sous terre à quelques mètres de la ligne de front, avant de s’élancer sur le champ de bataille, le 9 avril 1917 à 5 h 30 du matin, pour attaquer par surprise les positions allemandes. La remontée à la surface, dans les pas des soldats, vous amènera à vivre le choc de la bataille, à travers la projection d’un film.
Conçu comme un lieu de mémoire, le site de la carrière Wellington présente, en surface, un jardin du souvenir et un mur mémorial pour honorer la mémoire des régiments des Première, Troisième et Cinquième Armées britanniques, engagées dans la Bataille d’Arras.
Puis retour vers Longueau et Rivery…
Tarification réservée aux adhérents à jour de cotisation…
25 30 35 40 45 50
88,00 € 83,00 € 80,00 € 78,00 € 76,00 € 73,00 €

-->

En mission de reconnaissance, le 11 mars 1943 entre Dieppe et Le Tréport, le lieutenant pilote polonais Tadeusz STABROWSKI se trouve en difficulté dans son Spitfire… Il réussit son amerrissage et déploie sa mae west… Les secours tardent et le lieutenant est déclaré décédé en mission…
Quelques temps après, des habitants du Crotoy trouve un corps et identifie un pilote polonais mais sans lui attribuer un nom.. Le corps est donc mis dans une sépulture du cimetière du Crotoy avec la mention : « An Airman of the 1939-1945 war 12 Avril 1943 Polish FORCE »…
Grâce aux projets de la science avec les recherches d’ADN, le corps est enfin identifié…
Aussi ce jour 11 mars 2018, soit 75 ans après son Décès, son fils et sa famille, ont pu donner un nom à cette stèle.
De nombreuses délégations officielles et militaires de Pologne, de France mais aussi de Grande Bretagne et du Canada ont pu, en présence d’une foule nombreuse rendre les honneurs à cet héros venu défendre les libertés spoliés par des agressions étrangères… Raymond…

« « Le lieutenant Tadeusz Stabrowski était pilote de chasse des armées polonaises et britanniques de la Seconde Guerre mondiale. Né le 11 mars 1917, il n'avait que 26 ans lorsque son avion fut abattu. Son corps a été retrouvé le 12 avril 1943, dans la baie de Somme, à hauteur de la Maye / Voie de Rue, selon les registres de l'état-civil de la commune. C'est au cimetière du Crotoy qu'il a été inhumé en avril 1943.
Pour donner son nom à la tombe jusqu'alors inconnue, et afin de lui rendre hommage, l'Ambassade de Pologne organise une cérémonie ce 11 mars 2018, date anniversaire du lieutenant Stabrowski et ce, en présence de sa famille, qui vient du Canada. Le pilote était papa d'un petit garçon âgé de 6 mois lorsque son avion fut abattu. Celui-ci est père de trois garçons qui vivent aux Etats-Unis. Ensemble, ils participent à la cérémonie. » » FR3 Antenne Picardie

-->

Nous vous rappelons que le 25/02/2018 - 03/03/2018 se dérouleront les XIIIes Jeux mondiaux d'hiver de la Polonia à "Krynica-Zdrój 2018". Nous vous serions extrêmement reconnaissants si vous pouviez participer à la promotion de cet événement, qui est un événement sportif et une occasion pour nos compatriotes vivant à l'étranger de visiter la Pologne ...

Przypominamy, iż w dniach 25.02.2018 - 03.03.2018 r. odbędą się XIII Światowe Zimowe Igrzyska Polonijne ,,Krynica-Zdrój 2018”. Będziemy niezmiernie wdzięczni jeżeli zechcą się Państwo przyłączyć do promowania tej imprezy, która jest świętem sportu oraz szansą na odwiedzenie Ojczyzny przez naszych rodaków mieszkających za granicą.
www.igrzyskazimowe.wspolnotapolska.org.pl/2018/promocja.php pod tym linkiem znaleźć Państwo mogą gotowe banery i logotypy do pobrania, przeznaczone do umieszczania na stronach internetowych lub na profilach społecznościowych. W razie problemów zachęcamy do kontaktu z Działem Informatycznym Igrzysk: web@wspolnotapolska.org.pl.

Avis de Héléna ROJ Guide des Tatras:"Krynica est un bel endroit avec de belles montagnes et une bonne infrastructure pour les sports d'hiver. A mon avis il faut le promouvoir en France. Pour le moment il n' y a aucun Français inscrit donc il serait bien de propager l'événement en France:)""

-->

Circuit Pologne : Varsovie (La Capitale), Cracovie (l’incontournable) et Zakopane (Capitale des sports d’hiver) …

Beaucoup de membres du CJEVL connaissent la Pologne si chère au cœur de leur président, soit au printemps soit en été. Cette fois, ce fut à l’hiver d’accueillir une vingtaine personnes curieuses de visiter ce pays continental avec peut-être la chance de voir la neige si peu au rendez-vous en hiver en Picardie.

La chance fut présente puisque nous sommes arrivés à Zakopane sous le soleil après une chute de neige importante.

Nous avons bien fait de nous arrêter avant à VARSOVIE où le centre-ville a été reconstruit à l’identique après 80 % de destructions durant la seconde guerre mondiale.

Arrêt, aussi, dans cette ville magnifique de CRACOVIE où nous suivrons au fil de nos pas l’architecture du Moyen-Âge, de la Renaissance et toutes les modes de construction qui ont suivi.

Certes ces visites furent rapides mais bientôt nous plongeâmes dans cette belle station de sports d’hiver « la Chamonix polonaise « : ZAKOPANE et ses hôtels confortables, ses restaurants variés dans des cadres tous différents et chaleureux, balade en calèche, randonnées …tout cela conduit par Héléna notre sympathique guide qui fut toujours à nos côtés. Merci, aussi à Destinations Pologne pour la variété des choix de restaurants ainsi que des repas…
Oui, ce fut vraiment une semaine réussie ! Aline…

Maison musée de Marie CURIE

au pied de Wavel

Musée des Crèches Varsovie

1ere soirée sur le verglas..
L'auberge

Vue de la Montagne à Zakopane
Zakopane

Vue de Zakopane après le téléphérique

[
Le plan avant la montée

Héléna en tête du groupe

Fanny et Séb au pied de la Montagne

Le sourire d'Héléna

Cuisson des saucisses

-->

Rencontre avec les partenaires d'une ville partenaire

Au départ de Bruxelles, notre avion a atterri à Cracovie où nous avons été accueillis par Ewa notre interprète.

1 heure de minibus plus tard, nous étions à TARNOW. Après une brève visite de la ville, nous avons rencontré les élus du Powiat de Tarnow et nos homologues hongrois.

Le lendemain, promenade à Krynica à la fois jolie station thermale et station de ski.

Le jour suivant, départ pour Gromnik . Avant de rejoindre le lieu de la fête de la moisson, nous avons visité un vignoble local où nous avons écouté la méthode de fabrication des 2 jeunes propriétaires tout en dégustant leurs différents cépages.

La foule gigantesque venue découvrir les différents chars a également pu écouter la musique folklorique locale mais aussi la musique française et internationale interprétée par nos 2 musiciens français Nicolas et Gary.

Outre le partage musical, cette visite a aussi permis d'échanger avec nos amis notre gastronomie.
En effet, notre cuisinier Fabrice avait préparé un gigantesque bœuf- bourguignon qui a été dégusté et apprécié par les très nombreux visiteurs. Nos amis hongrois avaient quant à eux réalisé un délicieux goulasch.

Cette rencontre a permis de consolider les liens déjà existants, de partager nos cultures et gastronomie et de rencontrer des gens fort sympathiques. Et nous en avons profité pour évoquer la candidature d'AMIENS FOR YOUTH 2020. Florence

-->

Les 19, 20 et 21 octobre, la bibliothèque polonaise, le centre scientifique de l’académie polonaise des sciences de Paris et l’Ambassade de Pologne ont organisé des colloques qui avaient pour but de présenter qui était cet illustre polonais. Durant ces trois journées, de nombreux érudits ont présenté les diverses facettes du désormais héros de la résistance polonaise.
« « Andrzej Tadeusz Bonawentura Kościuszkon 1 (né le 4 ou 12 février 1746, mort le 15 octobre 1817) est un officier polonais qui participe à la guerre d'indépendance des États-Unis et organise une insurrection contre la domination russe et prussienne en 1794. Il est aujourd'hui considéré comme un héros national en Pologne, en Biélorussie, en Lituanie et aux États-Unis.
Né dans la République des Deux Nations (Biélorussie actuelle) dans une famille de l'aristocratie polonaise, il est diplômé de l'académie militaire de Varsovie en 1766. Il s'installe en France au début du soulèvement de la confédération de Bar pour poursuivre ses études et revient en Pologne en 1774, deux ans après le premier partage. Sans argent ou perspectives d'avenir, il retourne en France, puis se rend aux États-Unis après avoir appris le début de la guerre d'indépendance. Rejoignant l'armée continentale avec le grade de colonel, il participe à la bataille de Saratoga et aide à la construction des défenses du fort de West Point. En reconnaissance de ses services, il est promu brigadier-général par le Congrès continental.
Après son retour en Pologne en 1784, Kościuszko tente sans grand succès d'administrer la propriété familiale avant d'entrer dans l'armée de Pologne-Lituanie. Ses succès militaires durant la guerre russo-polonaise de 1792 n'empêchent pas le deuxième partage de la Pologne. Il organise un soulèvement deux ans plus tard. Kościuszko est capturé à la bataille de Maciejowice. Cette défaite entraîne le troisième partage de la Pologne et met fin à son existence en tant qu'État indépendant.
Gracié par le tsar Paul Ier de Russie, Kościuszko retourne deux ans aux États-Unis où il retrouve son ami Thomas Jefferson. Puis il s'installe en France. Toujours dévoué à la cause polonaise, il est déçu par Napoléon et la création du duché de Varsovie sous influence française. De même, il qualifie de « plaisanterie » le royaume de Pologne créé par le tsar Alexandre Ier en 1815. Kościuszko meurt en Suisse des complications liées à une chute de cheval en 1817. Son corps est inhumé dans la cathédrale du Wawel à Cracovie l'année suivante. » » Réf Wikipédia
Ci-joint quelques photographies prises lors de la conférence tenue à l’Ambassade de Pologne à Paris le 20 octobre 2017…